Pourquoi augmenter le capital d’une entreprise ?

Publié le : 14 février 20223 mins de lecture

Une augmentation du capital social d’une entreprise est un moyen de financement sain. C’est aussi une garantie pour les créanciers et un gage de sécurité en termes de droits au sein de l’entreprise. Une augmentation de capital peut aussi inciter  les établissements bancaires à octroyer de nouveaux prêts.

Recourir à une augmentation de capital

Au cours de la vie d’une entreprise, ses dirigeants peuvent prendre la décision de renforcer les fonds propres pour donner davantage d’aisance à l’activité. Une augmentation de capital améliore la capacité d’emprunt et renforce la confiance des établissements bancaires susceptibles d’accorder des prêts. Face aux tiers, une meilleure assise financière renforce également la confiance. Une hausse de capital permet aussi dans une certaine mesure de rassurer les clients et les fournisseurs. Ces derniers savent qu’ils ont affaire à des dirigeants sérieux et compétents et qu’ils peuvent se sentir psychologiquement rassurés en termes de paiement des achats qu’ils réalisent. Plus un capital social sera élevé, meilleures sont les garanties de paiements.

Un gage de confiance et de développement

Le montant du capital social d’une entreprise est un élément essentiel car il présente plusieurs utilités. Les sommes d’argent déposées ou les biens mis à disposition permettent à l’entreprise d’exercer son activité et de trouver des financements externes nécessaires à son développement. En effet, sans apport on ne peut financer aucun projet. Une augmentation de capital peut se faire par deux moyens, soit un apport supplémentaire de capital de la part de chaque associé soit une augmentation du nombre d’associés qui va générer un apport de fonds pour l’entreprise.

Introduction de la société en bourse

Pour augmenter son capital social, une entreprise peut ouvrir son capital à des investisseurs issus de différents horizons : des fonds émanant de particuliers, d’institutions financières ou de ses salariés. Cette injection d’argent frais permet de financer des projets de développement et d’accélérer la croissance. Une société peut également fusionner et augmenter son capital en se rémunérant sur la société absorbée. Celle-ci peut apporter des titres, des biens matériels (sous forme de machines, par exemple) ou du capital qui viendra s’ajouter au capital initial. La situation financière va trouver un nouvel équilibre, voire rétablir ou renforcer la situation. Lors d’une création d’entreprise, on estime qu’un dirigeant doit apporter 10 à 40% du capital. Pour améliorer ses besoins de financement, il peut faire appel à des associés ou augmenter son capital social après quelques mois de fonctionnement.

Plan du site